Job dating : comment convaincre en 1min30 ?

Candidats

…

Job dating : comment convaincre en 1min30 ?

Vous êtes sur le point de passer un entretien d’embauche très court ? Votre CV en main, vous vous rendez à votre premier « job dating » ?

Ces entretiens ultra courts, qui n’excèdent pas plus de 15 minutes, sont organisés par les entreprises afin de rencontrer un maximum de candidats en un minimum de temps, lors de salons ou de sessions de recrutement. Le but : gagner du temps, faire une pré-sélection parmi de nombreux prétendants au poste, mais aussi dénicher la perle rare. Alors avis aux profils de tous horizons, les autodidactes, les diplômés, les atypiques : sur ce format d’entretien, vous avez tous votre chance !

Bien sûr, vous vous demandez comment sortir du lot en si peu de temps ? Un entretien d’embauche aussi court, c’est une sorte de sprint. Vous allez devoir tout donner et vous concentrer au maximum pour être au top pendant la rencontre. Nous allons voir dans cet article comment susciter l’intérêt des recruteurs en moins de 15 minutes et convaincre votre interlocuteur de vous offrir à nouveau, un entretien, plus long cette fois. C’est parti !

Se préparer en amont

Avant toute chose, la veille de votre entretien, reposez-vous. L’idée, c’est d’être disponible et en forme pour donner le meilleur de vous-même. Préparez votre tenue, prévoyez votre temps de trajet, pensez à prendre votre CV sur vous. En bref, songez aux détails pratiques et évitez au maximum tout stress inutile afin de rester concentré(e) sur votre objectif.

https://fr.myjobcompany.com/blog/competences-cles-cv/

La semaine précédant l’entretien, entraînez-vous à parler de votre parcours professionnel avec des amis. Demandez-vous quels sont les points essentiels de votre carrière et de votre personnalité qui vous mettent en valeur et qui correspondent au poste proposé. Puis soumettez-les à un proche, à l’oral. Prendre la parole est un exercice qui nécessite de la pratique.

https://fr.myjobcompany.com/blog/entretien-embauche-questions/

Pour cela, penchez-vous sur votre CV et retenez les deux ou trois expériences les plus significatives dans votre parcours. Puis tâchez de les illustrer au moyen d’exemples concrets. Quelles missions avez-vous effectuées ? Quelles aptitudes techniques avez-vous acquises ? C’est ce que vous allez devoir mettre en avant au moment de l’entretien.

Anticipez les questions pièges. Il faut être capable de répondre de manière positive à toutes les questions des recruteurs. Vous avez un temps de chômage sur votre CV ? Vous avez quitté votre précédent job ? Pensez à parler de vos voyages ou de vos expériences bénévoles. Pendant un job dating, vous n’aurez pas le temps d’hésiter.

L’entretien de job dating

Le charisme : le juste équilibre

En un temps aussi court, il va falloir miser sur votre « charisme », afin de créer un impact et laisser un souvenir agréable et positif au recruteur. Adoptez une attitude adaptée aux circonstances. Vous devez à la fois être décontracté(e) pour ne pas céder à la nervosité et assez énergique pour ne pas paraître nonchalant(e). Pensez à porter une tenue sobre et élégante et à avoir le sourire. La première impression est déterminante dans tous les types de rencontres !

Un discours clair

Vous devez être capable en quelques phrases seulement d’exposer l’essentiel de votre parcours ainsi que les raisons qui vous amènent à postuler à ce poste. Pour cela, inspirez-vous de la méthode de l’elevator pitch, qui consiste à présenter un projet en moins d’une minute ! Définissez clairement votre projet professionnel en synthétisant les idées fortes à mettre en avant, sans vous perdre dans des détails inutiles. Par contre, évitez le texte appris par cœur.

Outsiders bienvenus

Pariez aussi sur votre originalité. Qu’est-ce qui vous rend unique? C’est souvent lors de ce genre d’entretiens que les recruteurs sont à la recherche de profils atypiques. Quels sont les projets personnels, les passions, les talents qui vous différencient des autres candidats et qui vous confèrent ce petit truc en plus? Assumez votre parcours personnel et faites la différence. Vous avez 15 minutes pour mettre en avant votre personnalité.

Cerner rapidement les attentes du recruteur

Il s’agit d’être à l’écoute de votre interlocuteur, ne brusquez rien et prenez la parole en temps voulu.

Tout en répondant clairement aux questions du recruteur, sachez rebondir dans le dialogue. En posant des questions à votre tour et en orientant subtilement l’échange vers les expériences et les qualités que vous souhaitez mettre en avant. Aussi, en utilisant un vocabulaire technique adapté au poste, vous pourrez marquer des points.

Savoir où vous mettez les pieds et pourquoi

Il est indispensable de vous renseigner sur la boite et l’emploi pour lesquels vous postulez. Il s’agit de prouver que vous êtes fait(e) pour ce job. Quelques mots sur les valeurs de l’entreprise, un projet qui vous parle spécifiquement ainsi qu’une parfaite connaissance des missions et de la fiche de poste vous donneront une longueur d’avance sur d’autres candidats et vous permettront d’exprimer un véritable intérêt. Votre entretien ne doit pas être le fruit du hasard, mais un choix.

Et après l’entretien court ?

A la fin de la rencontre, n’hésitez pas à laisser à nouveau vos coordonnées, même si elles apparaissent sur votre CV. Mais surtout, pensez à envoyer un mail de remerciements, le jour même du rendez-vous. Beaucoup de candidats se sont succédés le jour de votre entretien alors mettez toutes les chances de votre côté. Dans cet email, soyez concis : rappelez vos atouts et votre motivation, comme dans un pitch mail et remerciez simplement la personne concernée, pour le temps consacré à votre échange. N’hésitez pas à renvoyer le recruteur vers votre profil LinkedIn afin qu’il puisse entrer dans le détail de votre parcours.

Vous n’avez pas de réponse ? Relancez le recruteur ! Une semaine après l’entretien. Les sélections prennent parfois du temps et cela prouvera votre détermination. A l’inverse, surveillez votre téléphone et votre boite mail. Ne laissez pas traîner une réponse positive avec une demande d’entretien sur votre répondeur. Il s’agit de réagir vite et d’être disponible pour une nouvelle rencontre dans les meilleurs délais.

Et si jamais vous ne décrochez pas d’autre entretien ? Pourquoi ne pas demander auprès du recruteur quelles en sont les raisons? C’est en faisant des erreurs que l’on apprend. De plus, l’exercice particulier du « job dating » peut s’avérer ardu quand on n’en a pas l’habitude. Les critiques permettent d’avancer mais ne doivent pas vous déstabiliser. Alors, ne lâchez rien et « cent fois sur le métier remettez votre ouvrage ».

Cet article a été écrit par Ophélie CLAIRE

Toute notre actualité