Entretien d’embauche : les points forts à mettre en avant

Candidats

…

Entretien d’embauche : les points forts à mettre en avant

Quelles qualités seront les plus appréciées en entretien d’embauche ? Quels points forts faut-il placer lors de cette étape décisive du recrutement ? Quels sont les atouts à souligner et comment les sélectionner en toute bonne foi, sans les enjoliver ?

Ce que votre réponse dit de vous

points forts entretien embauche

Quels sont vos principaux points forts ? Ou vos qualités essentielles ? C’est une question un peu bateau de l’entretien, d’ailleurs tous les recruteurs ne la posent pas nécessairement. Néanmoins, la réponse en dira long sur vous.
Tout d’abord sur votre préparation de l’entretien d’embauche car sous l’effet du stress, cette banale demande peut vite devenir une question piège. Ici le recruteur s’attend avant tout à ce que vous n’hésitiez pas.
Deuxième chose, votre réponse démontre votre assurance par votre capacité à reconnaître vos qualités à leur juste valeur. Même si ce n’est pas votre fort, l’entretien d’embauche est bien le moment où il faut gonfler son estime de soi.
Enfin, dernier point et non des moindres, le recruteur va juger de la pertinence de votre réponse : par exemple, un responsable commercial pourra mettre en avant des qualités de persévérance et sa sociabilité.
Voilà pourquoi il est important de bien préparer votre réponse.

L’exercice du candidat idéal

points forts entretien embauche

Pour répondre de la manière la plus pertinente possible, nous vous proposons de vous prêter à un petit jeu : celui du candidat idéal.
Prenez l’annonce sous les yeux ainsi que vos différentes recherches sur l’entreprise et, pourquoi pas, le manager en charge du futur salarié si vous connaissez son identité.
Listez les qualités et compétences demandées noir sur blanc, par exemple : créatif, impliqué. Puis complétez cette liste des informations « entre les lignes » par exemple sur la personnalité du candidat idéal ou encore les valeurs de l’entreprise par exemple le dynamisme ou la capacité à travailler en équipe.
Demandez-vous à chaque étape : quel serait le profil du candidat parfaitement taillé pour le poste ?
Une fois ce « profilage » réalisé, faites les liens avec vous. A priori, si vous avez postulé, c’est que vous possédez l’une (et espérons le) même plusieurs des compétences ou qualités nécessaires… Soulignez les !

Faites appel à des regards extérieurs

points forts entretien embauche

Maintenant, vous pouvez creuser les qualités qui vous sont perçues comme propres.
Pour prendre de la distance, il est intéressant d’interroger des proches à votre sujet : famille, amis, collègues…
Cette étape vous permet de préparer également une autre question classique : « à votre avis, comment êtes-vous perçu par les autres ? »
Une fois que vous aurez récolté des éléments, il faudra peut être les synthétiser. Par exemple, si votre mère vous dit que « vous êtes toujours fait des amis facilement » et que vos collègues disent qu’il est agréable de travailler avec vous, vous pouvez dire que vous êtes perçu comme disposant d’une intelligence relationnelle.

Toujours citer des exemples tangibles

points forts entretien embauche

Vous avez ici l’opportunité de marquer des points en argumentant votre discours par des exemples précis.
Par exemple, si l’une de votre principale qualité est votre flexibilité et que c’est justement l’un des atouts pour tenir ce poste…foncez ! Engouffrez-vous dans la brèche et racontez un changement inattendu sur l’un de vos projets et qui vous a amené à vous adapter. Expliquez en quoi vous avez su en tirer partie pour aboutir à un résultat encore meilleur !
Rajoutez-en pour expliquer en quoi vous voyez ces changements comme des opportunités de vous challenger ou de progresser.
De la même manière, si la qualité mise en avant est votre curiosité, démontrez le par des rencontres exceptionnelles, des formations suivies..

Attention aux étiquettes

points forts entretien embauche

Il y a une différence entre dire « je suis rigoureux » et « j’aime le travail efficace et précis » ou entre « je suis curieux » et « j’aime être en situation d’apprentissage ». Les étiquettes, quelles soient positives comme négatives sont mauvaises car elles fixent un jugement sur votre personne. Elles sont réductrices c’est pourquoi, vous pouvez faire l’effort de reformuler des qualités par des périphrases. Par exemple : au lieu de dire « je suis optimiste » vous pourrez dire « je vois les choses du bon côté et quand je suis confrontée à un problème, je cherche toujours la meilleure solution ».

Cet article a été écrit par Marjolaine Gaudard

Toute notre actualité