Comment construire un CV en cas de reconversion ? 3/4

Conseils

…

Comment construire un CV en cas de reconversion ? 3/4

Le CV est déjà un exercice difficile en cas de parcours classique et peut devenir un vrai casse-tête en situation de reconversion professionnelle.
Quels éléments mettre en avant quand ni son diplôme, ni son expérience ne correspondent aux exigences des recruteurs ? Comment faire valoir ses qualités et compétences ? Comment mettre en avant sa motivation et surtout transformer sa différence en véritable atout ?
Pour faire un CV en cas de reconversion (ou en général), nous avons tous tendance à nous adresser à l’aspect rationnel du recruteur. Pourtant, nous, humains, prenons des décisions basées sur trois aspects de notre personne : la tête, le corps et le cœur.
En effet, contrairement aux idées reçues, notre intelligence n’est pas uniquement basée sur l’intellect mais plutôt sur la combinaison de nos trois cerveaux : le cerveau reptilien, le cerveau limbique et le néo-cortex. Et c’est là où ça se complique car nos trois cerveaux sont rarement d’accord ! Pour construire un CV efficace, principalement en situation de réorientation professionnelle, il est nécessaire de s’adresser et de convaincre chacun de ces trois cerveaux. Voyons comment procéder.

Si vous hésitez à vous reconvertir, cet article vous convaincra peut-être de sauter le pas.

Donner du sens à votre parcours atypique

parcours atypique cv reconversion

Vous êtes ici

noun_12586_cc

Petite visite guidée : nous nous situons dans le néo-cortex. C’est une petite merveille technologique capable de gérer, entre autres, le langage et la pensée rationnelle. Le néo-cortex nous rend capable d’abstraction. Il est constitué de matière grise et assure, notamment, les fonctions cognitives.
Pour simplifier, appelons-le « La Tête ».

Ce que pense La Tête

noun_52684_cc

Que pense la tête à réception d’un CV moins classique, comme peut l’être celui d’une personne en reconversion ? « J’ai besoin de comprendre pourquoi cette personne a voulu changer de voie, ce qui l’a motivé mais surtout ce qui fait sens dans ce changement, où est le lien entre ses différentes expériences. »

La Tête a besoin d’avoir les idées claires

noun_331473_cc

La tête cherche donc à donner du sens et à simplifier ce qui n’est pas évident ou complexe.
Pour convaincre La Tête, votre CV sera donc très didactique. Il viendra clarifier votre parcours, lui donner une colonne vertébrale pour permettre d’analyser froidement votre parcours.
Tous les éléments doivent donc remonter de façon claire :

Les mots- clés : faites un travail préalable sur les mots-clés les plus importants en évitant le jargon technique. Quels mots-clés le recruteur doit-il trouver dans votre CV pour comprendre votre parcours et vos nouvelles aspirations ?

Le titre et l’accroche : rédigez un titre très clair mettant en lumière ce que vous cherchez (votre objectif). Précisez ici que vous êtes en processus de reconversion, cela viendra appuyer la structure atypique de votre CV.

La structure : nous vous conseillons d’articuler votre CV par compétences (applicables au poste visé) et non par dates. Le risque de cette forme de CV est de vous répéter et/ou de manquer de lisibilité. Il y a donc un enjeu à utiliser votre esprit de synthèse pour mettre en lumière les correspondances entre votre expérience et votre futur métier, c’est ce que l’on appelle les compétences transversales*.
Les recruteurs sont habitués aux CV anti chronologiques (les expériences sont rangées de la plus récente à la plus ancienne) donc, nous vous recommandons d’utiliser ce classement à l’intérieur de chaque partie « compétence ».

* Vous n’avez aucune idée pour traduire vos compétences spécifiques en compétences transférables ? Un bilan de compétences vous aidera à prendre du recul sur votre parcours.

Rassurer sur la crédibilité de votre candidature

rassurer cv reconversion

Vous êtes ici

noun_12586_cc

Continuons la visite guidée, nous sommes désormais dans le cerveau reptilien. Ce cerveau est le plus « animal » d’entre tous, il nous donne les réflexes nécessaires à notre survie, il est lié aux 5 sens. De récentes découvertes en neurologie le placerait autant dans la tête que dans le ventre. Et ce dont il a besoin en priorité c’est de se sentir en sécurité. S’il ne l’est pas, il est capable de submerger le recruteur de sensations négatives.
Pour simplifier, appelons-le « Le Ventre ».

Ce que sens Le Ventre

noun_184249_cc

Que sens Le Ventre à la réception d’un CV atypique ? « J’ai peur, mon ventre se noue et si ce candidat n’était pas à la hauteur ? Et si je commettais une erreur ? ».

Le Ventre a besoin de réassurance

noun_43072_cc

Le Ventre fait appel aux instincts les plus primaux pour alerter d’un danger imminent. Ce cerveau peut être envahi par une sensation de peur ou du moins une crainte (souvent partagée par celui qui se reconvertit, d’ailleurs).
Pour convaincre Le Ventre, il faut lui offrir ce qu’il cherche à tout prix : la sécurité. Votre CV doit à la fois porter votre nouveau projet et offrir une expérience rassurante, car Le Ventre a besoin de sentir et d’expérimenter pour intégrer une information.

Utilisez des verbes d’action : le Ventre étant dans l’expérimentation et la sensation, offrez lui de la matière pour intégrer votre parcours d’une manière positive. Les verbes d’actions permettront de traduire vos objectifs et aspirations en actions concrètes.
Vous pouvez par exemple utiliser des verbes comme : analyser, animer, associer, s’assurer, auditer, augmenter, communiquer, concevoir, conduire, convaincre, coordonner, créer, développer, encadrer, fabriquer, fidéliser, former, mettre en place, motiver, négocier, organiser, piloter, réaliser, recruter, vendre…

Ce que le CV dit au-delà des mots : vous l’avez compris, avec le cerveau reptilien, nous sommes sorti du rationnel… N’hésitez donc pas à vous appuyer sur les principes de l’ergonomie.
Sachez que l’impression d’ensemble est fondamentale, la perception globale de votre CV doit donc refléter la clarté et structure mais aussi votre esprit synthétique.
De plus, il vous est possible de créer des liens entre les éléments par leur aspect visuel : notre cerveau associe instinctivement deux blocs de texte jouant sur les mêmes couleurs et/ou formes.
De la même manière, notre cerveau aime créer des suites logiques en recomposant mentalement des lignes ou des courbes imaginaires.
Enfin, notre œil apprécie la symétrie et les formes régulières. Tous ces éléments vous permettront de concevoir un CV rassurant et agréable qui rassurera Le Vente de la crédibilité de votre candidature.

S’appuyer sur des éléments tangibles : le Ventre a besoin d’être convaincu instinctivement que votre démarche est réfléchie et que votre candidature est légitime.
Pour le lui prouver, illustrez votre CV d’exemples précis, de réalisations, de données chiffrées qu’ils s’agissent d’expériences professionnelles ou non. Les formations et stages sont bien évidemment des éléments concrets apportant la preuve de votre motivation et de votre engagement.

Appuyez-vous sur votre expérience passée : tout recruteur peut comprendre l’envie de changer de voie et de se reconvertir. Dans la présentation de votre expérience, il ne faut donc pas balayer votre expérience passée. En effet, toutes les compétences ne sont pas nécessairement transférables (quoique en y réfléchissant bien, vous trouverez de nombreux ponts). Mais une expérience de 10 ans dans un grand groupe peut apporter la preuve de votre stabilité et de votre maturité.

Séduire : transformer sa différence en atout

séduire cv reconversion

Vous êtes ici

noun_12586_cc

Terminons la visite guidée par le cerveau limbique. Il est le siège de nos émotions et catalogue le monde en deux catégories : ce qui est agréable « j’aime » et ce qui ne l’est pas « j’aime pas ». Il est aussi en charge de la mémoire et fait le lien entre le néocortex et le cerveau reptilien. Son rôle est donc fondamental.
Le cerveau limbique nous rend capable de ressentir et de mobiliser nos ressources émotionnelles.
Pour simplifier, appelons-le Le Cœur.

Ce que ressens Le Coeur

noun_116705_cc

A la réception d’un CV atypique, Le Cœur cherche à ressentir des émotions positives ou négatives. A la lumière d’informations irrationnelles, il va catégoriser votre CV dans la pile « j’aime » ou dans la pile « j’aime pas ».

Le Cœur a besoin d’histoires positives

noun_120427_cc

Le Cœur est un sacré romantique voire un cœur d’artichaut ! Il cherche le coup de cœur dans un CV, le petit truc en plus qui lui fera battre la chamade et poser votre CV dans la pile des « j’aime ».
Pour convaincre Le Cœur, il faut donc lui permettre de ressentir et d’éprouver votre motivation. Et pour y parvenir, quoi de mieux qu’une jolie histoire ?

Créez des séquences d’émotion : puisque Le Cœur pense avec des séquences d’émotion, il faut lui en offrir ! Proposez lui des images et du récit, bref faites lui vivre une histoire : la votre.
Basez vous sur les techniques du storytelling pour créer un univers (travaillez sur le champ lexical de votre histoire). Cette histoire racontera probablement à quel point le recruteur pourra miser sur votre adaptabilité, votre dynamisme et votre souplesse.
Vous pourrez ainsi utiliser des mots comme motivation, volonté, envie, dynamique, actif, pro-actif, agile…

Ne pas gommer les aspérités : c’est un « truc » bien connu des auteurs et des scénaristes : les humains ne s’attachent pas aux personnages parfaits. Trop lisses, ils ne permettent pas de créer l’empathie. C’est pourquoi les aspérités sont nécessaires, ne les gommez pas. Elles reflètent ce qui fait que vous êtes vous, avec toute votre personnalité et votre individualité.
Misez sur votre différence pour sortir du lot, Le Cœur en a marre des clones, il faut personnaliser votre candidature pour dire à quel point la richesse de votre profil sera, pour l’entreprise, une valeur ajoutée.

tête corps coeur

Cette approche Tête-Ventre-Cœur vous permettra de construire un CV efficace et pertinent pour toucher les trois cerveaux du recruteur.
Et vous, comment avez-vous fait évoluer votre CV lors de votre reconversion ?

Retrouvez toutes les étapes pour réussir une reconversion professionnelle :
Etape 1 : toutes les (bonnes) questions à se poser pour envisager une reconversion professionnelle
Etape 2 : comment le bilan de compétences vous aide à trouver votre voie
Etape 3 : (cet article) l’art et la manière de construire un CV clair, rassurant et séduisant

Etape 4 : les trucs et astuces pour préparer et réussir un entretien d’embauche en cas de réorientation

Cet article a été écrit par Marjolaine Gaudard

Toute notre actualité