Les savoir être les plus recherchés par les recruteurs

Conseils

…

Les savoir être les plus recherchés par les recruteurs

Saviez-vous que vos savoir être comptent autant que vos savoir-faire lors d’un processus de recrutement ? Ils peuvent même être ce « je-ne-sais-quoi » qui fera pencher la balance en votre faveur lorsque votre interlocuteur procédera à votre analyse comportementale. Qu’il s’agisse d’une compétence personnelle ou relationnelle, quels sont les savoir être préférés des recruteurs ? Une étude* réalisée sur 500 000 offres d’emploi fait le point sur les savoirs comportementaux à mettre en avant dans votre CV et lors de l’entretien d’embauche.

Les qualités incontournables

L’étude classe les savoir être en différent groupe, à commencer par les « incontournables » c’est-à-dire les qualités les plus souvent mentionnées dans les offres d’emploi.

1. L’autonomie

savoir être Autonomie

C’est une compétence attendue et qui sera scrutée dans la phase de prise de poste puis par la suite, dans la capacité à gérer le flux d’informations – comme nous l’avons vu dans l’article sur les qualités clé à mettre sur un CV.
L’autonomie implique également la capacité à prendre les responsabilités qui vont avec, à prendre des décisions, à les assumer et à résoudre les problèmes par soi même. L’autonomie va donc de paire avec votre maturité personnelle.

2. Les compétences organisationnelles

savoir être Compétences organisationnelles

Elles concernent vos méthodes d’organisation et la manière dont vous gérer le temps et le grand flux d’informations. Il s’agit de mettre en avant vos qualités d’organisation dans votre travail individuel (l’auto-organisation) mais également l’organisation collective (gestion de projet) et l’organisation humaine (organisation d’une équipe, agencement du travail des collaborateurs).
Démontrez votre capacité à planifier et à prioriser vos différentes missions, ce sera, pour le recruteur une preuve que vous savez faire preuve d’efficacité et que vous ne vous laisserez pas envahir par le stress.

3. Les compétences relationnelles : l’élément différenciant

savoir être compétences relationnelles

Si l’organisation et l’autonomie sont des compétences attendues « basiquement » par les recruteurs, les compétences relationnelles sont un véritable élément de différenciation.
Basées sur l’intelligence émotionnelle, elles vous permettent de travailler en équipe et de manager ainsi que de comprendre les dynamiques et les tensions dans un groupe.
En fait, l’intelligence émotionnelle démontre la qualité de notre rapport à nous-mêmes, aux autres membres de l’équipe et à l’entreprise. Il est donc primordial de préparer des éléments factuels pour démontrer ce savoir être lors de l’entretien et de mettre en avant les expériences le suggérant dans son CV.

4. Ajoutons…la motivation

Motivation

Nous avons été étonnés de ne pas retrouver la motivation dans l’étude réalisée…peut être parce qu’il s’agit d’une qualité qui n’est pas expressément demandée dans les annonces à l’écrit. Pourtant, la motivation est bel et bien traquée lors de l’entretien d’embauche.
Elle permet d’anticiper la qualité de votre engagement envers votre mission et envers l’entreprise mais aussi votre implication sur le long terme et votre persévérance, même en cas de déconvenue. La motivation est donc un élément à préparer pour convaincre le recruteur lors de votre rendez-vous !

Les savoir être des postes à haute responsabilité (et des meilleurs salaires)

Une fois vos savoir-faire techniques validés, le recruteur va s’appliquer à étudier vos capacités personnelles, il y passera d’autant plus de temps qu’il s’agit d’un poste à haute responsabilité.

5. La créativité

Créativité et idéation

Même si c’est un faux ami ! Car la créativité nécessite en réalité des compétences techniques, des savoir-faire sous la forme de techniques de créativité.
La « créativité » est ainsi souvent confondue avec la capacité d’idéation, c’est-à-dire la capacité à générer un grand nombre d’idées.
Certes, les profils « idéateurs » sont de grands créatifs et impressionnent par le nombre d’idées qu’ils peuvent produire à la minute ! Sachez pourtant que nous sommes tous créatifs, à un moment ou à un autre du processus de création.

6. La force de proposition

Force de proposition

Directement lié à votre créativité, la force de proposition dépend de votre capacité à produire de nouvelles idées, d’imaginer de nouvelles manières de faire, de re-penser les modèles existants.
La force de proposition est également un indicateur de votre implication (future) dans l’entreprise (on n’a pas envie de proposer de nouvelles idées si l’on n’est pas motivé par le projet ou l’équipe à la base).
Enfin, ce savoir être est également lié à une force de caractère qui vous permettra (ou non) de prendre position, et de défendre vos idées. Enfin, le recruteur cherchera à juger de votre capacité à faire passer vos idées et non à les imposer comme un petit dictateur…

7. Le leadership

Leadership concept that describes soft skills for leaders and ability to lead in corporate company environment. Word leadership on vocabulary page highlighted and glowing in business blue

Si vous êtes capable d’utiliser vos émotions pour agir avec intelligence, que vous savez faire preuve d’empathie et que vous percevez les enjeux dans un groupe tout en étant force de proposition, vous pourrez utiliser vos aptitudes humaines pour convaincre puis guider un groupe et l’emmener à vous suivre…Bref être un bon leader ! Ce savoir être vous permettra d’animer les équipes et de les motiver à atteindre un objectif collectif, celui de l’entreprise.
Valorisez cette aisance sociale dans votre CV et en entretien par des éléments tangibles car c’est une qualité très prisée des recruteurs.

* étude d’Adzuna sur des offres d’emploi non dupliquées en février 2016 pour le territoire français

Source : http://start.lesechos.fr/rejoindre-une-entreprise/classements-entreprises/les-5-traits-de-caractere-preferes-des-recruteurs-4053.php#xtor=CS2-14

Cet article a été écrit par Marjolaine Gaudard

Toute notre actualité